"La Mort n'est pas le dernier mot de la vie " 
à Mon Père

bartoli

Isabelle Bartoli née le 27 Aout 1969 dans le Sud de France à la Seyne sur Mer.
Elle passe une enfance difficile, son père médecin cardiologue donne fin à ses jours en 1976, elle n’a alors que 6 ans et demi.

Ce traumatisme ne sera que le début d’un chemin parsemé d’embuscades. Peu de temps après, sa maman est victime d’un grave accident de voiture qui lui demandera une longue convalescence.

La vie de l'artiste bascule à nouveau.Elle sera obligée de partir vivre chez son oncle et sa tante à l’autre bout de la France en Bretagne pendant un an. Sa sœur plus âgée reste au côté de sa maman, L’artiste vit une double séparation. Elle va alors se réfugier dans son paysage intérieur.Elle écrit des poèmes et dessine sur ces carnets de voyage, en cherchant sa boussole intérieure .En quelques sorte elle écrivait l’ordonnance de ses passages d’injustice de la vie, ses propres croyances devenaient ses propres pensées, mettant en action dès son plus jeune âge cette rage de dire que la vie est belle malgré tout, que le bonheur est celui que l’on offre à celui qui ne le voit pas.

A son adolescence, elle part vivre à Saint Remy de Provence avec sa maman qui devient propriétaire d’un hôtel au Baux de Provence.
A 19 ans, elle décide de faire des études dans une carrière médicale à Marseille mais la vie en décide autrement, sa maman rencontre de graves problèmes de santé.L’artiste décide d’arrêter ses études pour la soutenir en travaillant avec elle.Confronté par cette peur de devenir à nouveau orpheline. L’artiste ré ouvre ses cahiers d’écriture, de gribouillages pour panser ses peurs et exprimer ses ressentis,«rien n’est au hasard tout est signe ».Elle continue de travailler au côté de sa maman mais parallèlement l’art devient une évidence pour elle. Elle aime s’exprimer et écouter l’écriture de son cœur.

Elle devient complice invisiblement avec la mémoire des artistes ayant vécu en Provence. Elle fait des rencontres merveilleuses tels que Jean Marais, Yves Brayer , Antoine Serra ,une nouvelle ordonnance s’offre à elle , mais au-delà de cela, quelque chose de plus profond en elle,une forme de connexion invisible,impalpable mais bien réelle,la guide vers un parcours artistique en considérant que son chemin est réellement tracé.

Elle a la conviction que toutes les épreuves de sa vie ne sont pas là par hasard .
Elle a ce besoin d’analyser,d’observer le monde qui l’entoure. 
Elle se penche sur la psychanalyse qui offre cet espace propice à la construction de lien psychique qui constituent, pour le sujet,la dimension humaine de sa relation au monde.
Un monde dans lequel Isabelle exprime son histoire,cette écriture artistique est comme un « automatisme psychique pur » permettant d’exprimer la réalité de ses pensées.

         « Nous sommes ce que nous voyons et nous devenons ce que nous croyons »
244995705_10220044673652116_5767671385565970402_n.jpg
LES ARTISTES ET GÉNIES QUI L'ONT MARQUÉ

“Ce qui compte, ce n’est pas une œuvre, c’est la trajectoire de l’esprit durant la totalité de la vie » / Joan Miro

“Oui , mes toiles peuvent ressembler à de l’architecture. Je me suis toujours sentie un peu faible et la peinture est une manière de me construire moi-même, en produisant mon tableau” / Maria Elena VIEIRA DA SILVA.

“La peinture est une chose mentale”/ Léonard de Vinci

“On ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme” / Platon

« La vie est la première partie de la mort » / Jean Cocteau 

« Je commence un tableau et je l’achève. Je ne pense pas à l’art pendant que je travaille, j’essaie de penser à la vie » / Jean Michel Basquiat 

« Je ne pense pas à la composition, ni à la couleur, je cherche juste à progresser. Cela ressemble plus à faire une expérience qu’àun tableau » / Cy Twombly

“Si vous pensez les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergies, de fréquence, d’information et de vibration”  / Nikola Tesla

“Votre vision devient claire lorsque vous pouvez regarder votre coeur. Celui qui regarde à l’extérieur de soi ne fait que rêver ; celui qui regarde en soi se réveille” / Carl Gustav Jung

“L’inconscient nous donne une chance, par ses communications et par les allusions imagées qu’il nous offre. Il est aussi capable de nous communiquer ce qu’en toute logique, nous ne pouvons savoir. Pensons aux phénomènes de synchronicité, aux rêves prémonitoires et aux pressentiments !”/ Carl Gustav Jung

“L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même car il porte dans son âme les germes de son devenir.” “La clarté ne naît pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur” / Carl Gustav Jung

« Je crois en une vie après la mort, tout simplement parce que l’énergie ne peut pas mourir ; elle circule, se transforme et ne s’arrête jamais » / Albert Einstein

“Tout ce qui peut être imaginé est réel.” Picasso